À partir de maintenant, à 20h30, on «flash» les lumières | Le Sac de chips
/unbelievable

À partir de maintenant, à 20h30, on «flash» les lumières

Image principale de l'article Maintenant, à 20h30, on «flash» les lumières
Adobe Photo Stock + Facebook Jean-Marc Parent

Pour briser l’isolement et saluer les efforts collectifs pendant la pandémie de COVID-19 causé par le nouveau coronavirus, des Québécois ont eu l’idée de ramener un vieux concept des années 1990.

Comme ce bon vieux Jean-Marc Parent le proposait à chacune de ses émissions L’Heure JMP, les Québécois sont invités à «flasher» les lumières de leurs domiciles pour témoigner de leur solidarité envers les travailleurs du milieu de la santé, le gouvernement et les millions de personnes enfermées chez elles.

Un groupe Facebook a même été lancé à cet effet et il compte déjà près de 45 000 membres prêts à jouer de l’interrupteur ON/OFF à 20h30 chaque soir pendant une minute.

• À lire aussi: Coronavirus: toutes ces personnalités québécoises vous demandent de rester à la maison

«Bonjour à tous, nous faisons appel à vous pour faire un clin d’œil collectif pour encourager tous ensemble, le travail important que font le personnel de santé, les travailleurs de première ligne et notre gouvernement provincial», peut-on lire dans la description du groupe sur Facebook. 

«Nous insistons pour que tous citoyens respectent les consignes des autorités», est-il ensuite inscrit, pour souligner l’importance, entre autres, de RESTER À LA MAISON.

Mais voilà, rester à la maison peut devenir lourd à la longue et apercevoir un signe de vie aussi mince qu’un clignotement de lumière peut remonter le moral de ceux qui souffrent d’être seuls chez eux.

• À lire aussi: Des manchots profitent de la pandémie de coronavirus pour explorer leur aquarium

Et en plus, si le mouvement prend de l’ampleur (ce qui sera sans doute le cas), cela enverra un puissant message d’amour et d’appréciation à tous ceux qui sont sur la ligne de front pour affronter la maladie.

Jean-Marc Parent, pour qui ce geste était devenu une marque de commerce, s’est quant à lui dit fier de voir l’idée reprise pour une aussi bonne cause dans une vidéo partagée sur sa page Facebook.

L’humoriste, qui est actuellement en Floride mais qui prévoit revenir le plus tôt possible au Québec, insiste dans son message sur l’importance de rester à la maison pour amoindrir la propagation du virus.

Faque...

À partir de maintenant, on «flash» les lumières à 20h30 tous les soirs!

À voir aussi sur le Sac de Chips:

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus