[VIDÉO] Les danseuses nues d’un bar forcé de fermer livrent maintenant de la nourriture | Le Sac de chips
/unbelievable

[VIDÉO] Les danseuses nues d’un bar forcé de fermer livrent maintenant de la nourriture

Image principale de l'article Des danseuses nues livrent de la nourriture

Quand le Lucky Devil Lounge de Portland en Oregon a été forcé de fermer temporairement ses portes à cause des nouveaux règlements pour combattre la COVID-19, son propriétaire ne voulait pas priver ses employés de revenu. 

• À lire aussi: Cette actrice porno veut offrir une nuit d’amour au scientifique qui trouvera un remède à la COVID-19

View this post on Instagram

We know the feeling... #luckydevillounge

A post shared by Lucky Devil Lounge (@luckydevilloungepdx) on

Shon Boulden a donc eu l’idée de garder la cuisine de son gentleman’s club ouvert. Les cuisiniers ont continué à travailler, les bartenders et bartendresses sont devenus opérateurs téléphoniques, les gardiens de sécurité sont devenus chauffeurs et les danseuses sont devenues livreuses. 

Eh oui, pour la somme de 30 dollars (plus le coût de du repas), deux danseuses en tenue très sexy vont livrer les repas aux clients directement chez eux.  

Le service baptisé «Boober Eats» opère 7 jours par semaine, de 19h à 1h. 

Ceci permet à Boulden de continuer de payer ses employés à un salaire un peu au-delà du salaire minimum. 

La majorité dans danseuses exotiques sont des travailleuses autonomes, elles ne se qualifient pas pour l’assurance-emploi chez nos voisins du Sud. Les danseuses nouvellement livreuses expliquent donc qu’il s’agit d’une opportunité non négligeable en cette période de grande incertitude.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus